Viadeo : levée de fonds de 24 millions d'euros

Plutôt qu'une entrée en bourse, c'est finalement une levée de fonds de 24 millions d'euros qu'a choisi Viadeo pour appuyer sa croissance.

 

Dan Serfaty, co-fondateur, explique ce choix. Rentable depuis septembre 2009, Viadeo réinvestit tout son cash-flowdans la croissance, et souhaitait continuer à le faire, et ne souhaitait pas aller en bourse à cette étape (contrairement à ce qu'a fait son concurrent LinkedIn).

C'est la deuxième plus grosse levée du net français, après Dailymotion en 2007 qui avait bouclé un tour de 25 millions d’euros. Le FSI, le Fonds stratégique d’investissement, détenu à 50% par l'Etat français, a participé au premier round à hauteur 10 millions d’€, et constitue un actionnaire de long terme. Les investisseurs historiques, Ventech et IDinvest, ont également réinvesti, ainsi que d'autres nouveaux.

 

Les objectifs de Viadeo : continuer à se développer dans les pays émergents, améliorer les services de la plateforme, et devenir plus mobile. Pas d'échéance fixée au moment de cette levée de fonds.

Cela va lui permettre d'investir encore plus sur la plateforme (environ 50% des 400 personnes), pour le transformer en véritable outil business quotidien, bien au-delà de la gestion de carrière qui préoccupent les membres en premier lieu.

D'autre part, cela va permettre de renforcer la place qu'occupe Viadeo dans les pays émergents : ex : de 100 000 à 500 000 membres en Chine en 1 an ! C'est également le cas en Inde, Russie, et certains pays d'Afrique.

En matière de R&D, la priorité est clairement les applis mobile, pour les pays actuels comme les pays émergents.

 

Source et Video Dan Serfati : Frenchweb

Commentaires : 0 (Discussion fermée)
    Aucun commentaire pour le moment.