Community Management : faut-il en avoir peur des communautés virtuelles ?

L'entreprise, soucieuse de son image de marque et de sa e-reputation, peut avoir peur des communautés virtuelles, et des émotions exprimées et relayées sur le web, qu'elle ne contrôlerait pas. Ou elle peut le voir comme une opportunité de développement de sa notorité, de son image et de ses ventes, gràace au Community Management.

 

Le Community Management, c'est l'art de gérer, animer et recruter sa ou ses communautés virtuelles.

 

Le rôle des "modérateurs", au sein des différents supports d'expression des communautés, est clé pour limiter les excès. Mais la communauté virtuelle, envisagée dans une gestion proactive par une marque, une entreprise ou une association, avec une véritable stratégie, peut au contraire être envisagée comme une source de développement, soit en terme de notoriété, soit même de ventes.

 

En effet, une organisation (association, groupement, et surtout entreprise), va rechercher avant tout un R.O.I. (en Français : Retour sur investissement) autour du Community Management. Il pourra se situer à plusieurs niveaux :

- l'amélioration de la notoriété et de l'image de l'entreprise,

- la participation des clients au marketing de l'entreprise, à travers leurs avis et suggestions,

- le développement des ventes, grâce au marketing viral.

 

 

Cela nécessite plusieurs pré-requis (qui seront développés ultérieurement) : une veille pour identifier ses communautés, leurs points de présence et leurs attentes, la définition d'un objectif pour l'organisation (entreprise, association groupement), et enfin, l'allocation de ressources (temps et finance), avant de se lancer dans une stratégie de Community Management.

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0