Norme ISO 26000 : Responsabilité sociétale

Norme 26000 : définition, démarche, intérêt et cible

ISO 26000
ISO 26000
  • Qu'est-ce que la norme ISO 26000 ?

L'ISO 26000 est l’unique norme internationale qui vise à fournir aux organisations les lignes directrices de la responsabilité sociétale.

La norme ISO 26000 invite les organisations à articuler leur démarche autour de sept questions centrales :

- la gouvernance de l’organisation,

- les droits de l’Homme,

- les relations et conditions de travail,
- l’environnement,

- les bonnes pratiques des affaires,
- les questions relatives aux consommateurs

- et l’engagement sociétal.

 

  • Est-elle obligatoire ?

Contrairement à la réglementation qui relève des pouvoirs publics (loi, règlement), dont l'application est imposée, les normes ont un caractère volontaire. Seules 1 % des normes sont d’application obligatoire.

 

  • Quels sont les intérêts de mettre en place une démarche ISO 26000 ?

La responsabilité sociétale est une démarche de progrès qui s’inscrit dans une recherche de performance globale de l’organisation. Elle pousse à remettre en question les pratiques des organisations qui s’y engagent : réduction des risques, qualité du dialogue social, rapport de l’organisation avec son territoire, amélioration des relations avec les fournisseurs, productivité…) et incite à travailler différemment.

Une démarche ISO 26000 peut ainsi constituer un formidable levier de croissance pour l’organisation : nouveaux clients, nouveaux marchés…

 

  • A qui s'adresse-t-elle ?

  Elle donne un cadre international de comportement et s'adresse à tout type d’organisation (entreprises, collectivités, ONG, syndicats…) quelle que soit sa taille, ses domaines d’actions.

Le diagnostic est le point de départ pour passer à l’action en étant pragmatique avec des objectifs de progrès pertinents et réalistes.

La question du coût se situe au niveau de la stratégie de l’organisation. Mettre en oeuvre une démarche ISO 26000 est un investissement au service de la performance. La norme ISO 26000 n’impose pas d’exigences, mais un changement dans le comportement. Le coût est donc lié à la conduite du changement à travers la
mise en oeuvre du projet et sa reconnaissance externe lors d’une évaluation de type AFAQ 26000.

 

--> La norme ISO 26000 est ainsi un outil commun international pour tout acteur voulant construire sa légitimité « responsable ».

Source : AFNOR

Écrire commentaire

Commentaires : 0